Conseils pour l’envoi de colis

De quelle couverture les envois bénéficient-ils ? Puis-je étendre la couverture ?

Les colis envoyés par l'intermédiaire de Sendiroo bénéficient d'une indemnisation gratuite pouvant atteindre 50 euros en cas de perte ou de dommage. 

Il suffit de fournir la documentation requise par les sociétés de transports et les assurances pour le traitement de la réclamation. La demande devra être formulée dans les délais fixés par chaque compagnie, sans quoi le versement d'une indemnité pourrait être envisagé. 

L'indemnisation sera versée lorsque la société de transport choisie par le client aura accepté de traiter la réclamation et approuvé son paiement.

En plus des 50 euros gratuits inclus pour tous les envois de colis, il est possible d'étendre la couverture jusqu'à 2000 euros.

Lorsque vous arrivez à la troisième étape du processus de réservation, après avoir sélectionné le transporteur de votre choix, Sendiroo vous permet d'ajouter la "Protection Plus". Pour ce faire, vous disposez d'une case dans laquelle vous pouvez indiquer la valeur de la couverture désirée. Le coût de la couverture varie en fonction du montant à assurer. 

L'extension de l’indemnisation implique un coût supplémentaire qui varie en fonction de la société de transport et s'ajuste toujours à la quantité ajoutée aux 50 euros offerts par notre comparateur. Ainsi, dans le cas où vous étendez la couverture jusqu'à 80 euros, le coût de celle-ci ne sera calculé que sur un montant de 30 euros.

À savoir avant de souscrire à l'augmentation de l'indemnisation :

- Pour pouvoir en bénéficier, il est nécessaire de fournir la facture d'achat ou vente de la marchandise au fournisseur ou destinataire. La preuve de la transaction d'achat à votre fournisseur, la transaction de vente au destinataire ou la déclaration sur l’honneur de la valeur d'achat ne constituent pas des documents valables.

- La marchandise doit être conservée telle qu'elle a été livrée afin de pouvoir en réaliser l'expertise nécessaire.

- En cas de réclamation, si l'enlèvement pour expertise est entravé, cela constituerait un refus de l'augmentation de l’indemnisation et, par conséquent, la procédure de réclamation serait instantanément rejetée. De plus, dans le cas où la suite donnée à la réclamation serait négative, le client sera tenu de supporter les coûts d'enlèvement pour expertise et de retour de l'envoi.

Cet article vous a été utile ?

Articles liés

Envoyez un colis dès maintenant

Nous n’avons pas répondu à votre question ?

Contactez-nous